ashtanga yogaFREE

Ashtanga viny yoga

YOGA ASHTANGA avec Marion

  •  Le lundi à 7h15
  • Le samedi à 9h

Ecoles de yoga physique et dynamique développée par Shri K.Pattabhi Jois qui a fortement contribué à l'expansion du yoga en général dans le monde. Cette école repose sur le principe de l'ashtānga-yoga exposé par Patanjali dans les Yoga-sutras. Cependant il ne faut pas confondre l'ashtānga-yoga de Patanjali auxquels se réfèrent toutes les formes de yoga et l'Ashtānga Vinyasa Yoga de Shrî K.Pattabhi Jois !

L'enseignement principal repose sur des séries dynamiques d'âsanas (postures). On en compte six: les séries primaires (ou yoga Chikitsa: yoga thérapeutique), les séries intermédiaires (Nadi Shodana: purification des canaux) et quatre séries avancées (de A à D).

Dans une série, le séquencement des poses révèle un principe de préparation, soit d’une pose vers une pose plus complexe, ainsi que le système des contre-poses, qui neutralise la colonne vertébrale.
Ces séries sont constituées d’une cinquantaine de poses effectuées en séquence toujours identiques. Quelle que soit la série, la pratique commence par les salutations au soleil et les poses debout. Elle se termine par une séquence de poses finales.

Vinyasa

Ce terme signifie "synchronisation du mouvement avec la respiration". Toutes les poses de l'ashtânga (environ 50 poses sur 1 heure et demie) sont liées par des transitions au cours desquelles chaque mouvement est synchronisé sur une inspiration ou une expiration. Chaque pose est tenue pour un certain nombre de respirations, en général cinq. La pratique est accompagné de l'usage des bandha ("serrure" ou "verrou") ainsi que de la maîtrise des points de regards (drishti : "vision", "fait de voir"). Enfin, il faut insister sur le fait que la respiration est la clé du yoga et doit être le premier pilier de la pratique. La pratique de l'ashtânga yoga s'ancre sur ces trois principes clés : âsana, prânâyâma, drishti qui forment le tristana. L'exercice du vinyasa provoque une élévation de la température interne du corps et ainsi la transpiration. Cette transpiration purifie l'intérieur du corps en évacuant les toxines.

Respiration Ujjayî 

La respiration ujjayî, "respiration victorieuse", se fait uniquement par le nez, avec une contraction de la gorge permettant de doser l'air inspiré et expiré afin d'obtenir un temps d'inspiration égal a l'expiration. L’application des bandha optimisent la prise d’air par les poumons. La pratique d' ujjayî produit un son comme le bourdonnement d'une abeille, et elle contribue à élever la chaleur du corps.  ( wikipédia )